judgement scale and gavel in judge office

Petit tour d’horizon juridique en 10 lois ou codes utiles


L’architecture d’intérieur est un domaine en constante évolution qui englobe la planification, la conception et l’aménagement des espaces intérieurs. Pour exercer cette profession, il est important de bien connaître certaines lois, savoir se référer aux codes et aux réglementations en vigueur, qui ont pour objectif d’assurer la sécurité, le confort et le bien-être des occupants des bâtiments. Dans cet article, nous allons passer en revue 10 lois principales ou codes de référence en architecture d’intérieur.

Les codes

Le code de la construction et de l’habitation

Le code de la construction et de l’habitation est une réglementation majeure en matière d’architecture d’intérieur. Ce code réglemente les normes de construction et de sécurité des bâtiments, ainsi que les règles d’aménagement intérieur. Il fixe également les critères de qualité de l’air intérieur. L’air intérieur peut en effet être pollué par des composés organiques volatils (COV) émis par les produits de construction, les peintures, les vernis, les colles, les solvants et les meubles (article « Rénovation tendances durables) Le code de la construction et de l’habitation impose donc des critères stricts de qualité de l’air intérieur, en fixant des valeurs limites pour les émissions de COV et en imposant la mise en place de systèmes de ventilation adaptés. Les professionnels de l’architecture d’intérieur doivent donc prendre en compte ces critères dès la conception des espaces intérieurs, en choisissant des matériaux et des produits de construction respectueux de l’environnement et de la santé des occupants, tout en garantissant une bonne qualité de l’air intérieur.

Le code de l’environnement

Le code de l’environnement fixe notamment les normes de gestion des déchets de chantier, en imposant la mise en place de systèmes de tri et de recyclage des matériaux de construction et de décoration. Il impose également des critères de performance énergétique pour les bâtiments neufs et rénovés, en fixant des objectifs de consommation d’énergie et en imposant la prise en compte des énergies renouvelables.

Le code de l’environnement impose également des critères de performance acoustique et de qualité de l’air intérieur, en imposant des valeurs limites pour les émissions de polluants atmosphériques et sonores. Les professionnels de l’architecture d’intérieur doivent donc prendre en compte ces critères lors de la conception et de la réalisation des projets, en choisissant des matériaux respectueux de l’environnement, en prévoyant des systèmes de ventilation et d’isolation acoustique adaptés, et en respectant les normes de gestion des déchets de chantier.

Le code de l’urbanisme

Ce code régit les règles d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Il fixe notamment les critères de construction des bâtiments et les règles de construction en fonction des zones d’aménagement.

Les lois

LOI n° 2005-102 du 11 février 2005

pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées (dite Loi handicap) : Cette loi définit entre autres les règles d’accessibilité pour les personnes handicapées dans les lieux publics. Elle s’applique également aux bâtiments destinés à un usage professionnel ou commercial. Un article entier lui sera consacré.

La loi sur la sécurité incendie dans les bâtiments d’habitation

Cette loi oblige les propriétaires à installer des équipements de sécurité incendie dans les bâtiments d’habitation, tels que des détecteurs de fumée et des extincteurs.La loi sur la sécurité incendie dans les bâtiments d’habitation

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte

Cette loi fixe les objectifs de transition énergétique pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Elle impose notamment la prise en compte des critères de performance énergétique dans les bâtiments neufs et rénovés.

La loi sur la protection des données personnelles

Cette loi impose aux professionnels de l’architecture d’intérieur de respecter la vie privée de leurs clients. Elle fixe les règles relatives à la collecte, au traitement et à la conservation des données personnelles.

La loi sur l’architecture

La loi sur l’architecture concerne plus particulièrement les architectes DPLG mais intéresse par certains aspects aux architectes d’intérieur. Il s’agit d’une réglementation française qui vise à encadrer la profession d’architecte et à garantir la qualité des projets architecturaux. Cette loi a été adoptée en 1977 et a été récemment révisée en 2016.

Cette loi impose la nécessité de recourir à un architecte pour les projets de construction ou de rénovation de bâtiments d’une certaine envergure. Les projets soumis à cette obligation doivent ainsi faire l’objet d’un contrat d’architecte, qui définit les missions de l’architecte, les modalités de sa rémunération, et les conditions de réalisation du projet.

La loi sur l’architecture fixe également les compétences et les responsabilités de l’architecte, en définissant notamment les missions de base de la maîtrise d’œuvre, qui incluent l’esquisse, l’avant-projet, le projet, la direction de l’exécution des travaux et l’assistance apportée au maître d’ouvrage lors de la réception des travaux.

Enfin, la loi sur l’architecture impose des critères de qualité pour les projets architecturaux, en encourageant notamment la prise en compte de l’environnement, de la qualité de vie des occupants, et de l’innovation dans la conception et la réalisation des projets. Les architectes sont donc tenus de respecter ces critères et de veiller à la qualité de leurs réalisations, en vue d’assurer la pérennité et l’efficacité des projets architecturaux.

Les règlements

La réglementation thermique 2020 (RT 2020)

Cette réglementation fixe les critères de performance énergétique des bâtiments neufs, notamment en matière d’isolation thermique et de consommation d’énergie. Elle impose également la prise en compte des énergies renouvelables dans les bâtiments neufs.

La réglementation acoustique

Cette réglementation fixe les critères de performance acoustique des bâtiments neufs et rénovés. Elle vise à limiter les nuisances sonores intérieures et extérieures et à assurer un confort acoustique dans les espaces de vie

L’architecture d’intérieur est encadrée par plusieurs réglementations importantes en France, notamment le code de la construction et de l’habitation, le code de l’environnement et la loi sur l’architecture. Ces réglementations imposent des critères de qualité, de sécurité, d’environnement et de préservation du patrimoine, que les professionnels de l’architecture d’intérieur doivent respecter dans leurs projets.

Ainsi, pour assurer la réussite de leurs projets, les professionnels de l’architecture d’intérieur doivent prendre en compte ces réglementations et travailler en étroite collaboration avec les autres acteurs du projet (maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs, artisans, etc.) pour garantir la qualité, la sécurité et la durabilité de leurs réalisations.

So hÔme

Si cet article vous plait, nous serons ravies que vous le partagiez ;-) !

Vous pouvez laisser un (gentil) commentaire svp !